Grexit : sortie de la Grèce de l'Euro Grexit: sortie de la Grèce de l'Euro

Quelles conséquences d'une sortie de la Grèce de l'€uro ?

Une Europe pas si soudée
  • Une crédibilité sur le plan internationnal ébranlée.
  • Une monnaie unique qui serait décriée et perdrait de sa valeur.
Une contagion aux autres pays L'Espagne, l'Italie, le Portugal puis la France : d'autres pays pourraient être tentés de faire autant !
Un retour au Drachme en Grèce Une sortie de l'euro signifierait un retour au Drachme et une dévaluation estimée à 70% de sa valeur.
Des dettes non honorées Athène pourrait ne pas payer ses créanciers : une ardoise de plus de 70 Milliards d'€uros pour les contribuables français.
Des risques à mesurer pour l'épargnant français !

Causes et origines de la crise en Grèce : vers une sortie de la zone euro ?

A la fois sur le plan politique et les choix économiques réalisés par le passé, les dynasties politiques comme celle des Panpandréou ont crée un climat où la corruption est monnaie courante, une politique d'imposition en faveur des riches et des dépenses non contrôlées.

Problèmes structurels et ampleur de la dette publique : principales causes économiques de la crise grecque

Problèmes structurels à l'origine de la crise grecque et d'un Grexit

On aime se plaindre en France de certains monopoles et secteurs réglementés tels que les juristes, avocats, pharmaciens, cheminots, ... qui bénéficient d'avantages et sont tenus à l'écart de la concurrence. Lorsque l'on regarde de plus près le cas de la Grèce, les corporatistes et protégés du système sont réfractaires à l'idée d'instaurer une concurrence et remettre en question leur situation. Nous tombons ainsi dans un système figé qui n'est pas sensible au changement et qui s'intéresse plus à sauvegarder les acquis de certaines classes sociales plutôt que d'effectuer des réformes structurelles et déréglementer certaines professions pour sauver tout le pays.

Corruption des institutions grecques publiques et privées

La corruption est ainsi présente dans toutes les professions et organismes publics comme privés. Les gouvernements financés par de crédit bon marché ont gaspillé des montagnes d'argent dans des projets de construction sportive inutiles et totalement improductifs comme la réalisation des jeux olympiques à Athènes en 2004. Les dépenses publiques essentiellement financées par des emprunts ont obligé les nouveaux gouvernements à souscrire à de nouveaux crédits pour rembourser les dettes passées et financer les projets à venir. En moins de vingt ans, le déficit budgétaire passe de 3,7% du PIB avant les jeux olympiques à plus de 177% aujourd'hui.

Responsabilités des gouvernements et origines politiques de la crise

Afin de faire synthétique et résumer les erreurs stratégiques des gouvernements successifs dans la gestion du pays, voici quelques exemples de problèmes de gestion qui sont à l'origine de la crise grecque et d'un éventuel Grexit :
Vers une crise systémique généralisée ?

Une incertitude et des avis très divergeants sur un futur Grexit

Les avis sont très partagés quant aux conséquences d'une éventuelle sortie de la Grèce de l'Euro. Les économistes de tous les bords politiques sont partagés entre deux visions et deux analyses que tout oppose et il est très difficile d'évaluer les impacts d'un éventuel événement sur le monde entier :

Comment vous percevez, internautes de la twittosphère, un tel Grexit

Les dirigeants du monde ont pris part dans les échanges et ont apporté leur vision sur l'avenir de la Grèce. On se souvient des personnalités :

Un juste retour aux choses : les Europhobes en font leur cheval de bataille

Eurosceptiques favorables à une sortie de la grèce de l'euro

En Europe, différents pays avec des compétitivités différentes œuvrent tous avec une même monnaie. Certains pays comme le Royaume Uni ou l'Allemagne ont une flexibilité énorme sur les contrats de travail, un régime social moins lourd, un nombre de fonctionnaire très inférieur ce qui les rend très compétitifs par rapport à d'autres pays dont la France. Avec ces structures de coûts internes très différentes, ces pays doivent pour autant vivre en harmonie avec une même monnaie. Ces divergences sont les justifications pour les eurosceptiques que la monnaie euro n'a pas lieu d'être et qu'il faudrait que chacun des pays ait leur propre monnaie flottante afin de contrebalancer leur manque de compétitivité face aux autres pays.

Grexit : un flou encore jamais vécu, l'étincelle vers une crise systémique généralisée ?

Système des banques centrales qui injectent des liquidités afin de financer le crédit

Le monde entier tourne grâce au crédit et les banques centrales ont pour mission de faire tout leur possible pour que les marchés financiers ne baissent pas (signe d'une récession passagère et d'une croissance en berne). En injectant des liquidités dans les différentes banques, ils ne font qu'alimenter la frénésie du crédit afin que la croissance soit sauvegardée et que toute l'économie basée sur la consommation continue de croître. Ils tiennent en halène les banques grâce à de l'argent frais qui leur est prêté continuellement pour alimenter la machine économique.

Manifestation anti système financier après un éventuel Grexit

Bien que beaucoup disent qu'une reprise redémarre en Europe, d'après certaines statistiques les États-Unis seraient quant à eux à la veille d'une récession. Si cette récession était confirmée, vous n'imaginez pas ce que cette nouvelle aurait sur le reste du monde. Cela signifierait que l'ensemble de la politique actuelle des banques centrales d'injecter de la liquidité, la mise en place de taux zéro : tout le système basé sur le crédit ne produit par les effets attendus et n'a jamais marché !

Protégez votre capital

Comment se protéger lorsque l'on est un petit épargnant français ?

Grâce à l'informatique des institutions bancaires, des spécialistes ont annoncé qu'il est aujourd'hui possible de revenir à l'ancienne monnaie d'un pays en un seul week-end. Gardez à l'esprit que tout est possible aujourd'hui dans une situation de crise. Imaginez-vous partir tranquillement en week-end le lundi matin au réveil, vous vous rendez à l'évidence que vos comptes ont été convertis en Francs ! Dans cette situation, la dévaluation monétaire est évidente et vous vous retrouvez avec une décote de 70 à 80% de votre capital. D'un seul coup, votre pouvoir d'achat a été divisé en trois, tout produit importé coûte trois fois plus cher et il vous est très difficile de voyager puisque votre monnaie ne vaut plus rien comparativement aux autres devises. Avec une telle dévaluation de la monnaie, l'avantage indéniable est que le pays devient alors très compétitif vis à vis de l'extérieur, il attire à nouveau les investisseurs qui seront attirés par des prix dévalués et c'est toute l'économie qui en sera revitalisée. Ce scénario appliqué à titre d'exemple à la France n'est pas totalement fictif et pourrait être plausible dans un futur proche si l'Euro implosait. Mais alors, est-ce envisageable de vous protéger à votre petite échelle d'adopter des réflexes simples et intuitifs ?

Diversifier son épargne : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

Ne pas mettre ses œufs dans le même panier et diversifier son patrimoine et son capital

Ce dicton est très connu par les boursicoteurs. En bourse, il ne faut jamais tout miser sur une seule valeur. Nous ne sommes jamais à l'abri d'une mauvaise nouvelle qui pénaliserait le cours d'une action. Pour votre patrimoine, vous devez agir de la même manière en diversifiant votre capital sur différents supports (Assurance Vie, PEL, Actions, Immobilier, Or). Ainsi, si par malheur le scénario le plus extrême se produisait : Une sortie de la Grèce de l'€uro avec une panique généralisée qui viendrait par effet boule de neige paralyser tout le système, la diversification de votre patrimoine vous permettrait d'être à l'abri de la faillite de nombreuses institutions bancaires de votre pays.

Retraits d'argent dans les distributeurs avec la peur d'une faillite des banques en cas de Grexit

Vous vous rappelez des images qui tournaient en boucle à la télévision montrant des grecques faisant la queue afin de retirer leurs économies. Sans l'injection de liquidités par la BCE chargée de soutenir les banques de la faillite, le scénario noir serait arrivé avec une faillite généralisée de nombreuses banques du pays. Imaginez un instant si la banque dans laquelle vous aviez toutes vos économies déposait le bilan ... Une alternative à cela est de posséder plusieurs comptes dans des banques différentes et de vous assurer que les fonds ne sont pas placés sur les mêmes supports financiers.

Un compte à l'étranger en toute légalité pour protéger votre capital

Ouvrir son compte à l'étranger libellé dans une autre devise chez une banque sérieuse et robuste

C'est une idée reçue que beaucoup se font : il n'est pas illégal de posséder un compte à l'étranger dans un pays comme la Suisse. Par contre, ce qui est interdit et répréhensible par la loi est de le cacher aux yeux du fisc. Ainsi, rien ne vous empêche d'ouvrir un compte dans une banque Suisse, Américaine, Chinoise ... ou d'un autre pays. En procédant de la sorte, votre épargne est placée sur un compte dans un autre continent géographiquement et pourra de surcroît être libellé dans une autre devise. Ainsi, si demain la monnaie euro venait à être dépréciée à cause d'une contagion généralisée en Europe, vous seriez à l'abri en ayant par exemple votre compte domicilié à Hong Kong ou aux États-Unis et libellé en Dollar américain ou Yuan chinois.

Courtier serieux pour gérer son épargne et investir en bourse

Avec l'évolution d'Internet, vous pouvez désormais sélectionner des banques solides et procéder à l'ouverture d'un compte bancaire en quelques clics. Veillez à ce que les institutions soient fiables et comparez bien les notations d'agences telles que Standard & Poor's qui sont chargées d'évaluer la fiabilité des enseignes bancaires. Vous pouvez par exemple étudier ce que propose Interactive Brokers, courtier en ligne très fiable dont la spécificité est de placer l'argent de leurs clients dans une dizaine d'institutions bancaires à réputation mondiales (Bank of Americ, Citibank, HSBC Bank, JPMorgan, ... ) afin que vos liquidités soient réparties automatiquement. L'avantage de ce courtier en ligne est qu'il vous permet également d'investir votre épargne en bourse sur des actifs très divers (marché des changes, actions, indices, matières premières ...). Si vous êtes initiés ou que l'investissement boursier vous intéresse, ce peut être un choix judicieux pour optimiser votre épargne et gérer votre capital.

Prenez en main votre épargne